A Double Sens

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Rencontres des 2 et 3 juillet à la Maison des Métallos

A lire : les Actes rédigés des Rencontres des 2 et 3 juillet 2010 !

Nous avons le plaisir de vous présenter le dossier de synthèse des Rencontres des 2 et 3 juillet 2010, organisées en partenariat avec la Maison des Métallos et Arcadi !

Ces actes ont été problématisés de manière à fonder une réflexion collective qui sera, nous l'espérons, enrichie par vos commentaires. Vous pouvez télécharger la synthèse longue ou la synthèse courte en cliquant ci-dessous ou sur le lien vers l'annexe en bas de ce billet:

Synthèse longue

Synthèse_courte

Pour réaliser ces actes multimédias (dont la captation audio intégrale et les "teasers" vidéos dans les billets précédents), nous avons reçu le soutien de la Fondation Réunica et l'en remercions.

Attention : le fichier étant très lourd (30 Mo), le téléchargement peut prendre du temps...

Bonne lecture à tous !

Résumé des débats des 2 & 3 juillet 2010 en vidéo !



Ces quatre vidéos reprennent les questions autour desquelles étaient conçues les Rencontres:

Partie 1: Quelles implications esthétiques ?
Partie 2 : Vers une transformation des modes de production artistiques et culturels ?
Partie 3 : Projets participatifs: une réponse à des enjeux socio-économiques ?
Partie 4 : Et après ?

Les débats des 2 & 3 juillet 2010 à écouter dans leur intégralité !

En attendant les Actes multimédias des Rencontres A Double Sens sur les Arts interactifs et participatifs (synthèse écrite et vidéos), vous pouvez écouter les débats de chaque table-ronde, en podcast ou en streaming.

Oops!

Il semble que vous n'ayez pas la dernière version de Flash installé. Cliquez ici pour l'installer.


n°1 : Quelles implications esthétiques ? Rompre le rapport frontal de l’œuvre au spectateur, impliquer des « non-professionnels » dans les processus de création interrogent les pratiques artistiques classiques et le statut de « l’œuvre ». Quel est l’intérêt de ces pratiques ? Forment-elles un nouveau courant esthétique où le processus prime sur l’œuvre finale ?

n°2 : Vers une transformation des modes de production artistiques et culturels ? Avec la multiplication de projets hybrides pour lesquels travaillent conjointement des professionnels de différents secteurs et des « non-professionnels » se pose la question des modes de production et de la manière dont se montent ces projets, de leur statut et de leur économie comme de la formation de ceux qui les portent.

n°3 : Une réponse à des enjeux sociopolitiques ? Face au besoin toujours plus affirmé de démocratie participative, les démarches artistiques participatives et interactives représentent-elles un nouvel espace public d’expression pour les citoyens ? A quels besoins politiques et sociaux répondent ces pratiques ?

n°4 : Et après ? Les projets participatifs impliquent des personnes sur un temps précis, ils modifient leur quotidien sur cette période mais il est souvent difficile de savoir ce qu’ils apportent dans une temporalité plus longue. Quel impact ont ces projets sur ceux qui y participent ? Quelle valeur leur attribue-t-on ?

N’hésitez pas à réagir, à prolonger les discussions ou à proposer d’autres pistes de réflexion en postant des commentaires !

Traitement sonore : Coraline Janvier
Photos : Grégory Voivenel
Réalisation des diaporamas : Julien Couaillier et Association A Double Sens

Les actes bientôt en ligne...

Les actes des rencontres A Double Sens des 2 et 3 juillet 2010 seront bientôt disponibles sur ce blog !

Si tout va bien, vous pourrez dès le week-end prochain (samedi 6 novembre) écouter les débats dans leur intégralité, accompagnés de photos des Rencontres...

D'ici la fin du mois de novembre, seront également mis en ligne :

- quatre vidéos qui synthétiseront les quatre débats des Rencontres, de façon problématisée.

- les actes écrits et problématisés des débats, pour permettre à chacun de comprendre et de poursuivre la réflexion

 

Nous avertirons notre fichier de contacts de la publication des actes, lorsque tout sera en ligne. Si vous souhaitez rejoindre nos contacts, vous pouvez nous envoyer un e-mail à adoublesens@gmail.com.

Merci de votre enthousiasme... et de votre patience  !

 

PROGRAMME DES RENCONTRES FINALES

visuel_ADS_copie.jpg

Les 2 et 3 juillet 2010 à la Maison des Métallos auront lieu les Rencontres finales du cycle A Double Sens.

Ces deux demi-journées constituent un moment de réflexion et d’échange. Elles feront suite au cycle de rencontres-débats mené depuis le 18 avril et mettront en lumière des démarches participatives et interactives en présence des divers acteurs impliqués.

Vendredi 2 juillet

Participation et interaction : des mutations esthétiques et une reconfiguration de la filière culturelle ?


13h30 > Accueil

14h > QUELLES IMPLICATIONS ESTHÉTIQUES ?

Rompre le rapport frontal de l’œuvre au spectateur, impliquer des « non-professionnels » dans les processus de création interrogent les pratiques artistiques classiques et le statut de « l’œuvre ». Quel est l’intérêt de ces pratiques ? Forment-elles un nouveau courant esthétique où le processus prime sur l’œuvre finale ?

Introduction au débat : Christian RUBY : docteur en philosophie, enseignant, il est chargé de cours sur le serveur audiosup.net de l'Université de Nanterre (Paris 10) ainsi qu’à l'antenne parisienne de l'Université de Chicago, membre de l'Association pour le Développement de l'Histoire culturelle (ADHC), membre du Comité de Rédaction des revues Raison Présente, EspacesTemps et Les Cahiers de l'Éducation permanente (Accs, Belgique).

Avec :
Marie-Pierre Bésanger : metteur en scène et directrice artistique du Bottom Théâtre, elle mène depuis des années un travail inscrit dans un territoire, en dialogue avec les habitants.
Didier Ruiz : metteur en scène et directeur artistique de la Compagnie des Hommes, il est particulièrement intéressé par les questions de mémoire et de traces et travaille depuis une dizaine d’années sur le projet Dale Recuerdos (je pense à vous) dans lequel il met en scène des personnes âgées et leurs souvenirs.
Laurence Petit-Jouvet : réalisatrice, elle a mené le projet participatif « correspondances » impliquant des femmes maliennes et de la diaspora malienne dans la création de lettres filmées.
Géraldine Bénichou : metteur en scène, directrice artistique du Théâtre du Grabuge, elle œuvre à un théâtre « sans mur » dans lequel les textes littéraires se mêlent aux paroles d’habitants et à la musique. Sa démarche est engagée avec les diversités sociales et culturelles.
Plus de détails sur les intervenants et les projets présentés dans le programme détaillé à télécharger à la fin de ce billet.

16h > VERS UNE TRANSFORMATION DES MODES DE PRODUCTION ARTISTIQUES ET CULTURELS ?


Avec la multiplication de projets hybrides pour lesquels travaillent conjointement des professionnels de différents secteurs et des « non-professionnels » se pose la question des modes de production et de la manière dont se montent ces projets, de leur statut et de leur économie comme de la formation de ceux qui les portent.

Introduction au débat : Philippe Henry : maître de conférence à l’université de Paris 8 - Saint-Denis, il axe ses recherches sur la sociologie économique des organisations théâtrales les plus modestes et est notamment actif dans les collectifs Autre(s)pARTs et l’UFISC.
Avec:
Eric Chevance : directeur du TNT de Bordeaux et Délégué général d’Artfactories / Autre(s)pArts, il œuvre à la mise en réseau de lieux et de projets artistiques citoyens et la mise en valeur des acteurs travaillant autour de la relation population, arts et société.
Eliane Hervé-Bazin : responsable de la Fondation Réunica, elle travaille au soutien de projets artistiques et culturels en co-création dans le but d'apporter du mieux-être aux personnes touchées par la maladie ou le handicap physique ou social.
Sam Khebizi : directeur des Têtes de l’Art, association de médiation artistique, il travaille depuis des années sur l’articulation des différents acteurs d’un même projet, insistant sur la notion de « projet collectif ».
François Lorin : responsable des relations avec le public aux Rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint Denis, il est impliqué dans le projet « Mon corps, mon lieu » qui a cette année été mené par Thierry Thieû Niang.
Anne Minot : anciennement responsable du bureau des pratiques artistiques amateurs au sein du Ministère de la Culture, elle connaît particulièrement bien les problématiques liées aux pratiques amateurs et à leur rapport à l'institution.
Plus de détails sur les intervenants et les projets présentés dans le programme détaillé à télécharger à la fin de ce billet.

Samedi 3 juillet

Démarches participatives et interactives dans la société : enjeu local ou enjeu global ?

13h30 > Accueil

14h > Lecture

Lecture de Marie-Pierre Bésanger de textes écrits par des jeunes suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse du Service Territorial Educatif et d’Insertion de Paris. Ces textes, coordonnés par Frédéric Roussel, ont été édités dans l’ouvrage Rien n’est perdu paru aux éditions Actualis.

14h30 > Projets participatifs et interactifs : une réponse à des enjeux socio-politiques ?

Face au besoin toujours plus affirmé de démocratie participative, les démarches artistiques participatives et interactives représentent-elles un nouvel espace public d’expression pour les citoyens ? A quels besoins politiques et sociaux répondent ces pratiques ?

Introduction au débat : Marc Le Glatin : directeur du théâtre de Chelles, maître de conférence à l’Institut d’études européennes de Paris 8 et auteur d’ « Internet : Un séisme dans la culture ? »
Avec:
Thomas Cepitelli : responsable du développement Théâtre de l’Opprimé, doctorant et chargé de cours à Paris III, il développe notamment une réflexion sur le théâtre forum autour de la méthode d'Augusto Boal.
Catherine Regula : Comédienne et fondatrice du théâtre du Kariofole au sein de la MJC de Ris Orangis, elle travaille par un théâtre créatif à une culture de proximité.
Frédérique Kaba : directrice du territoire Emmaüs du 10e arrondissement de Paris, elle travaille avec le Théâtre du Bout du Monde sur des projets participatifs.
Patricia Perdrizet : directrice de l’association Un sourire de toi et j’quitte ma mère), elle travaille à la conception, la réalisation et la promotion d’actions culturelles, citoyennes et sociales pour contribuer à lutter contre les inégalités, et agir en faveur de l’innovation et de l’emploi.
Plus de détails sur les intervenants et les projets présentés dans le programme détaillé à télécharger à la fin de ce billet.

16h30 > Et après ?

Les projets participatifs impliquent des personnes sur un temps précis, ils modifient leur quotidien sur cette période mais il est souvent difficile de savoir ce qu’ils apportent dans une temporalité plus longue. Quel impact ont ces projets sur ceux qui y participent ? Quelle valeur leur attribue-t-on ?

Avec:
Jean-Pierre Chrétien-Goni : metteur en scène, il dirige Le Vent se Lève !, un lieu interdisciplinaire qui associe les artistes et les « non-professionnels » dans un projet citoyen et d’éducation populaire.
Pascal Rico : ancien participant-amateur dans un atelier interdisciplinaire au Centre d'Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre, il est désormais acteur et formateur au Théâtre du Bout du Monde et a récemment interprété Bottom dans le Songe d’une nuit de Mai.
Nathalie Joyeux : réalisatrice, elle a mené le projet "Aujourd'hui et demain", un film participatif impliquant des jeunes de Tremblay-en-France.
Gilles Roland-Manuel : directeur d’un Institut Médico Educatif et président de l'association du Futur Composé, il travaille à la mise en oeuvre d’actions culturelles avec des établissements spécialisés dans l’accueil de jeunes autistes et psychotiques.
Danielle Bellini : directrice des affaires culturelles de la ville de Champigny-sur-Marne (94) et doctorante en sociologie de la culture à l'université Paris VII
Plus de détails sur les intervenants et les projets présentés dans le programme détaillé à télécharger à la fin de ce billet.

Les débats seront animés par Florence Castera, consultante en ingénierie de projets dans les domaines de la culture, de l’éducation et de l’insertion pour A faire, à suivre…

CONSULTEZ LE PROGRAMME DETAILLE!

Événement gratuit - Réservations au 01 48 05 88 27


logo_Metallos.jpgarcadi_logo.jpg